L’INTERVIEW – Michel REMY (Président de l’Athlétisme)

SAM MAG : Michel, bonjour, tu as été élu Président de la section athlétisme, à la suite de Djemila DUJEANCOURT. Peux-tu, en quelques lignes, te présenter à nos lecteurs ?

Michel REMY âgé de 54 ans, marié, un fils Joffrey, lanceur de javelot, entraîneur chez nous… à ma plus grande joie !!!
Véritable passionné de sport, j’ai été éducateur pendant plusieurs années (pour les 15/17 ans) et surtout animateur (déjà) d’une section d’athlétisme à SAINTES où bien souvent les week-ends étaient rythmés par les compétitions. Organiser des courses a toujours été mon « dada » , photos, classement, archive, compte rendu détaillé, remises de récompenses… Très tôt j’ai organisé mon premier cross.

Licencié FFA depuis 1988, mes clubs successifs, PORTO-VECCHIO, SAINT-AGNANT, PONS et MÉRIGNAC depuis 2000. Bon coureur régional : 33‘30 au 10km, 1h12’51 au semi… puis une deuxième « carrière » en vétéran en tant que sprinteur, surtout les relais avec notre célèbre équipe sur 4×100, 4×200 et 4×400 (Bernard VINCENT, Patrice BELLY, Pascal DUCLAUX, Didier BARBER) avec une douzaine de titres de champions de France, une vingtaine de podium… et ce n’est pas fini, du moins je l’espère même avec les blessures.

« PRÉSIDER UNE SECTION D’ENVIRON 360 LICENCIES AVEC 30 ENTRAÎNEURS… C’EST LA QUE L’ON PREND CONSCIENCE DE CE QUE VEUT DIRE LE MOT BÉNÉVOLE »

 

Quelles sont les principales motivations de ton engagement à la tête de cette section importante ?

Amener ma solide expérience au profit de la section. Il faut dire qu’avec Jean-Jacques BOUCHET (notre Directeur Technique) on irait au bout du monde. Je tiens d’ailleurs à vous relater une anecdote avec lui, lors d’un vol en transall, notre premier contact s’est soldé par une claque pour me faire passer un sérieux mal de l’air !!! (rires). Beaucoup de projet en tête, on peut toujours s’améliorer dans une organisation en répartissant davantage les tâches.

Après quelques mois de Présidence, quels enseignements tires-tu ?

Je savais bien que prendre la présidence d’une section aussi importante (j’en profite par ailleurs pour tirer un véritable coup de chapeau à Djémila DUJEANCOURT qui a présidé pendant 8 ans, merci encore Djémila ) ne serait pas de tout repos avec une section d’environ 360 licenciés et 30 entraîneurs. C’est là que l’on prend bien conscience de ce que veut dire le mot bénévole.
En somme je respire SAM du matin au soir. J’ai la chance d’être vraiment très bien entouré, avec surtout une véritable garde rapprochée : François DURAND, Bernard VINCENT, Mathieu MAITRE, Johann CHEVAUCHEZ, Jean-Jacques BOUCHET, sans oublier Jacques GUERINET, Danièle BERNEDE.

5 et 10 km de Beutre, dans le cadre du lien Armées-Nation

Quelles sont les priorités 2017 ?

Elles sont naturellement nombreuses, comme l’ensemble des organisations déjà programmées. Mais je voudrais mettre en tête de liste la formation, incarnée par une trentaine entraîneurs, vis-à-vis desquels nous recherchons avant tout des qualités techniques et pédagogiques.

« NOUS AVONS LA CHANCE D’AVOIR AMANDINE MARCOU, MARCHEUSE, QUE NOUS ACCOMPAGNONS VERS SON OBJECTIF DES JO DE TOKYO 2020 »

 

Un commentaire vis à vis des 2 grands événements de février : les 10 km de Beutre et le Championnat de France pour Amandine MARCOU.

Concernant les 10 km de Mérignac-Beutre, je peux vous dire qu’organiser une course sur route ouverte est un véritable parcours du combattant, c’est du costaud, la sécurité des coureurs et la couverture médicale sont vraiment à prendre au sérieux. De plus, il y a le côté administratif particulièrement lourd, où il faut tout suivre à la trace, donc il faut être motivé et professionnel.
Nous avons la chance d’avoir une athlète de haut niveau dans notre section, Amandine MARCOU, marcheuse, que nous épaulons le plus possible, avec en vue les prochains jeux olympiques. Quel exemple de persévérance, l’ayant connu toute pitchounette à ses débuts.
Nous lui souhaitons de remporter le titre chez elle, à Bordeaux, au stade vélodrome qui accueillera le prochain championnat de France Elite le 19 février 2017, le même jour que les 10 km de MÉRIGNAC-BEUTRE.
C’est un signe non !?

Michel, merci et excellente saison pour le SAM ATHLÉTISME.

Recueilli par Francis Tresse

Le Sport Athlétique Mérignacais (S.A.M) est un club omnisports, créé le 4 février 1972. De la pratique individuelle aux sports d’équipes, de l’activité de loisir à la compétition de haut niveau, le SAM propose un grand choix d’activités sportives.

Athlétisme Sports Sports Individuels

A Lire Également