fbpx

L’interview de Theo Lagoueyte, Julie Tobel et Leo Richard

Sport collège et sam ; un partenariat gagnant / gagnant !
3 jeunes sportifs témoignent

 

SAMag : Peux-tu nous donner ton prénom, ton âge, ta section et la classe dans laquelle tu es cette année ?

Théo LAGOUEYTE : Je m’appelle Théo, j’ai 14 ans, je suis en 3e au collège Jules Ferry et je fais partie de la section tennis de table du SAM.

Julie TOBEL : Je m’appelle Julie Tobel, j’ai 13 ans, je suis en 4e et fais partie de la section sportive d’athlétisme.

Léa RICHARD : Je m’appelle Léa, j’ai 13 ans et demi. Je suis dans la section KARATE, cette année je suis en 4e.

Depuis combien de temps es-tu inscrit au Sport Collège ?

Théo : Je suis inscrit au Sport Collège depuis que je suis en 6e, depuis presque 4 ans déjà !

Julie : Je suis inscrite au Sport Collège depuis 3 ans.

Léa : Je suis inscrite au Sam collège et sport depuis la 6e cela fait donc un peu plus de 3 années.

Comment as-tu connu ce dispositif proposé par le SAM ?

Théo : J’ai connu ce dispositif grâce à mon entraîneur de ping-pong, Alexandre Derunes, qui m’en avait parlé, et m’avait proposé de m’y inscrire à mon entrée au collège.

Julie : à la fin de ma première année d’athlétisme au Sam (j’avais 10ans), mon entraîneur m’a parlé du collège Jules Ferry qui proposait une classe sportive en collaboration avec le Sam, j’ai donc décidé d’y participer.

Léa : J’ai connu ce dispositif grâce à mes professeurs de karaté et mes camarades de club.

Décris-nous une de tes journées type ?

Théo : Le jeudi, par exemple, je commence les cours à 8h jusqu’à 12h puis je reprends à 13h et je termine à 17h. Ensuite mon entraîneur me récupère à la sortie du collège et m’amène à l’entraînement, qui dure jusqu’à 19h.

Julie : Je pars de chez moi le matin assez tôt pour pouvoir arriver au collège à 8h et commencer les cours. Puis à 12h je mange à la cantine, et je bénéficie parfois d’une «étude Sam» de 13h à 14h. à 16h, c’est la fin des cours, mais aussi le début de mon entraînement sportif qui se finira vers 18h.

Léa : Voici la description d’une journée type : je commence les cours en principe à 8h, je bénéficie de 2h pour la pause déjeuner et je finis à 16h. Avant les entraînements du Sam, je fais de la musique (violon), je garde aussi du temps pour mes devoirs que je finis parfois après les entraînements.

N’est-ce pas trop fatiguant de faire une longue journée de classe et d’enchaîner par un entraînement de sport ?

Théo : C’est vrai que c’est un peu fatiguant d’enchaîner la journée de cours et l’entraînement sportif, mais comme j’adore jouer au ping-pong, ça ne me dérange pas ! Il est cependant nécessaire de bien s’organiser pour éviter d’avoir trop de devoirs à faire les jours d’entrainement ou de compétition.

Julie : Au début c’est sûr que ce n’est pas facile, mais c’est un rythme à prendre et ça devient une habitude de faire du sport à la fin des cours.

Léa : Oui c’est un peu fatiguant car la journée est longue : lever 6h30 et coucher vers 22h30. Mais ça me va car grâce à cela, je peux continuer le sport tout en ayant des résultats scolaires satisfaisants.

Quelles sont tes ambitions sportive et scolaire à moyen / long terme ?

Théo : Sur le plan scolaire, j’aimerais avoir une bonne mention au brevet et aller ensuite en 2nde générale. Plus tard je voudrais être professeur dans une école primaire !
Sur le plan sportif, j’espère que je vais continuer de progresser rapidement pour jouer un jour dans l’équipe première du club, tout en continuant à m’amuser dans ce sport.

Julie : Au niveau scolaire, j’essaie de maintenir un bon niveau pour pouvoir, à la fin du collège, intégrer n’importe quel lycée qui m’intéresserait. Au niveau sportif, je me donne comme objectif d’améliorer mes résultats en athlétisme et de découvrir d’autres sports.

Léa : Mes ambitions sportives sont d’obtenir un podium National…sinon j’aimerai avoir mon brevet avec mention (Très bien si possible). Je vise par la suite des études en architecture.

Que dirais-tu à un autre jeune pour le convaincre d’intégrer le Sport Collège ?

Théo : Je pense que le Sport Collège permet de progresser vite sportivement et de vivre sa passion à fond. En même temps, les élèves sont suivis de très près car ils doivent garder des résultats scolaires satisfaisants et trouver un équilibre sport/école. Le Sport Collège permet aussi de conserver un bon groupe d’amis dans la même classe durant toutes les années de collège.

Julie : Le Sport Collège permet de rencontrer d’autres sportifs, de se maintenir en forme et de bénéficier d’horaires aménagés, de finir les cours plus tôt.

Léa : Pour convaincre un jeune d’entrer dans une section Sam du collège et sport Jules Ferry de Mérignac. Je pense que je lui dirai : « quand on a le privilège d’intégrer cette section, on doit le faire surtout si l’on a des projets sportifs et aussi scolaires.

Ton sportif préféré et pourquoi ?

Théo : J’aime bien le tennisman Novak Djokovic car il incarne plutôt bien les valeurs du sport. Je trouve qu’il reste modeste malgré son haut niveau et il paraît sympathique, détendu, « cool ». Il dégage une bonne image du sport.

Julie : Tony Parker, il est français, et avec son équipe ils vont vraiment très loin dans les championnats.

Léa : Je n’ai pas de «sportifs préférés», mais j’admire beaucoup mes professeurs qui sont d’anciens champions.

Le Sport Athlétique Mérignacais (S.A.M) est un club omnisports, créé le 4 février 1972. De la pratique individuelle aux sports d’équipes, de l’activité de loisir à la compétition de haut niveau, le SAM propose un grand choix d’activités sportives.

Athlétisme Interviews et portraits Sports Sports Individuels

A Lire Également