fbpx

L’interview de Jean-Jacques Bouchet recueilli par Francis Tresse

SAMAG : Jean-Jacques, bonjour ; tu fais partie des « grands anciens » du SAM, peux-tu cependant te présenter en quelques mots ?

Jean Jacques : Je suis un passionné de sport ayant pratiqué en compétitions de l’âge de 10 ans à 46 ans dans plusieurs disciplines sportives. J’ai connu le SAM en 1975 en participant au marathon de Mérignac. J’y ai découvert au fil du temps, une véritable institution et des dirigeants, entraîneurs, sportifs marqués du sceau rouge et bleu.

40 ans au SAM, très marqués athlétisme, dont tu es la cheville ouvrière de la section ; parle-nous de la dimension formation, essentielle pour l’éclosion des talents dans un sport qui compte plusieurs disciplines

La formation en athlétisme est une responsabilité que l’entraîneur endosse. Dans notre sport de base, la patience est de rigueur. Les tous petits ont besoin de ludique, dès le stade des benjamins, on enseigne les techniques. En cadets, l’athlète se spécialise. L’éclosion de talent est une alchimie mêlant la motivation de l’athlète, son potentiel, la qualité de l’entraîneur et les moyens mis en œuvre pour arriver à des objectifs définis.

Qu’est ce qui motive cet intérêt particulier pour l’animation du demi-fond et de la marche ?

Ma motivation découle de ma pratique pour le demi-fond. Il y a dans cette spécialité une forme de vérité de la performance liée à une implication mentale forte. Pour la marche, j’ai un grand respect de la discipline, de la rigueur qui s’en dégage.

Formateur toi-même, mais aussi formateur de formateurs, tuteur également, la dimension pédagogique paraît essentielle pour toi

La dimension pédagogique, c’est la clef. Une séance marche si l’entraîneur sait faire passer le message. Pas de recette magique, mais de l’écoute et une adaptation permanente. Je m’efforce chaque année, de faire évoluer l’équipe technique par de nombreuses formations fédérales.

C’est cette volonté d’encadrer les jeunes qui t’a conduit à être aussi le référent du SAM vis-à-vis du Sport Collège et Sport Lycée, qui compte au total une petite centaine de samiste

Je suis devenu référent du SAM vis-à-vis du sport collège (en 2002) et du sport lycée depuis sa création (en 2008) lors de mon précédent rôle de coordinateur sportif général de l’Omnisports. Cette fonction me plaît et me correspond.

Mais tu es aussi un acteur majeur dans l’organisation des nombreuses manifestations du SAM Athlétisme : quelles sont les plus marquantes ?

Le cross de Mérignac, le 10 km de Mérignac-Beutre, le meeting 5M, la soirée relais.

La saison estivale débute : quelles sont tes attentes sportives, tes objectifs ?

J’attends une grande participation collective et aussi, qu’une équipe de jeunes se hisse dans une finale nationale. J’espère voir éclore plusieurs talents et l’ensemble du SAM suivra, j’en suis sûr, le parcours d’Amandine MARCOU, qui a de bonnes chances de participer au championnat du monde de marche en Russie.

Jean Jacques, merci beaucoup et excellente saison pour les athlètes du SAM

Le Sport Athlétique Mérignacais (S.A.M) est un club omnisports, créé le 4 février 1972. De la pratique individuelle aux sports d’équipes, de l’activité de loisir à la compétition de haut niveau, le SAM propose un grand choix d’activités sportives.

Athlétisme Interviews et portraits Sports Sports Individuels

A Lire Également