fbpx

Judo : Plus qu’un sport, un état d’esprit !

Le SAM JUDO , créé en 1966, est depuis quasiment son origine un des plus grands club formateurs du secteur. Il s’est depuis agrandi avec les sections Jujitsu et Taiso. Ces trois disciplines sous la tutelle de la FFJDA ont créé une dynamique pour développer l’esprit de Jigoro KANO le père fondateur de cet art martial, le judo.



Le judo pour les enfants est une école de vie. Sa pratique permet de développer une discipline et des valeurs selon un code moral.
« Judo » est un terme japonais qui veut dire : « voie de la souplesse ». Le principe du judo, dont le but est de parvenir à l’utilisation efficace de l’énergie personnelle, s’appuie sur une pratique méthodique de la volonté.

« La pratique du judo développe une discipline et des valeurs selon un code moral »


Le judo est un sport qui a pour but de déséquilibrer son adversaire dans une direction donnée en vue d’une projection. Les judokas apprennent d’abord à tomber et par la suite à chuter.
L’école de Judo avec plus de 220 licenciés est le fer de lance de la section avec ses jeunes et moins jeunes répartis dans 9 catégories d’âge alors que le nombre total d’adhérents est de 265.
Tout d’abord le baby Judo ou éveil Judo fait découvrir à partir de 4 ans ce sport et ses 8 valeurs que sont la politesse, le courage, la sincérité, l’honneur, la modestie, le respect, le contrôle de soi et l’amitié.
Le judo et les professeurs avec leur compétence apprennent aux enfants à exécuter des mouvements avec souplesse et harmonie ainsi que la modestie qu’impose la constatation de ses propres limites. Ainsi l’enfant peut en tirer le plus grand profit physique et psychologique.

Par ses principes de respect d’autrui, malgré ses techniques d’attaque et de défense, votre enfant apprendra à contrôler son tempérament car, pour être en mesure de pratiquer ce sport, il devra d’abord suivre les règles qu’exige le judo. Par exemple, il est interdit de toucher le visage, de saisir ou tordre les doigts et les orteils et de porter des coups.

« Chez l’enfant de 6 à 9 ans, il est impossible d’enseigner les mêmes techniques qu’à un adulte »


Ce sport fait appel et renforce l’équilibre, la coordination, la vitesse, la force, la souplesse, l’habileté, l’endurance et la résistance.
Chez l’enfant de 6 à 9 ans, il est impossible d’enseigner les mêmes techniques qu’à un adulte, le degré de maturation de l’enfant ne le permettant pas.
C’est pourquoi le judo, adapté sous forme de jeu mais avec une discipline propre, est pratiqué à cet âge et est en même temps une sorte d’initiation au sport.
Dans le judo, le physique et le mental sont associés; l’un est travaillé en même temps que l’autre et l’un repose sur l’autre pour progresser.
Ce sport est bénéfique aux enfants hyperactifs, aux délinquants et à ceux qui manifestent certains troubles de comportement ainsi qu’à tout enfant ayant des difficultés d’apprentissage scolaire ou non.

Les inquiets et instables s’appliqueront à s’équilibrer pour espérer réussir. Les forts et les coléreux chercheront dans le judo le défoulement dont ils ont besoin. Les timides et les faibles, en se développant, acquerront une certaine confiance en réalisant leurs possibilités de réussite.
La progression sur le plan technique se poursuit tout au long de la vie du judoka. La maîtrise du combat ou Randori en Japonais s’acquiert dans les différentes catégories allant des poussins au sénior avec des résultats au niveau national et même international pour les vétérans.
Nous avons la chance d’avoir dans le club des enseignants de qualité tous diplômés d’état que sont Thierry notre directeur technique Alain et Yannick aidés par des assistants tous issus de l’école de judo.
L’objectif de tout Judoka peut être l’obtention de la ceinture noire mais le SAM Judo a aussi pour but le développement personnel de chacun de ses licenciés.
Concernant les résultats sportifs cette saison nous avons eu des représentants dans les plus hautes compétitions nationales avec les séniors comme l’élite et la finale du championnat de France 1ère division.
La section était aussi représentée à la finale du championnat de France séniors 2ème division.
Comme indiqué en début d’article, la formation dans le club est un souci de tous les instants et très souvent des combattants issus de notre école de judo ont alimenté le pôle France cadet chaque saison avec des éléments d’une très grande qualité et même pour certains devenus professeurs diplômés d’état au sein de son club formateur.

 « Nous avons la chance d’avoir dans le club des enseignants de qualité tous diplômés d’état »


cette saison encore à partir de benjamins, première catégorie jeune à entrer dans de véritable compétitions sérieuses, nous avons deux benjamines qui après s’être classées sur les podiums de tournois régionaux de préparations, ont conforté leur niveau en remportant chacune dans sa catégorie le titre de championne départementale ; par ailleurs un minime issu depuis son plus jeune âge de l’école de judo, après des préparations toutes couronnés au niveau régional, monte lui aussi sur le podium du championnat départemental.
De plus, pour le parent qui désire bouger avec son enfant, notre club offre des cours parent-enfant. Une belle manière de passer du temps de qualité avec son enfant.
En conclusion, le judo : plus qu’un sport, un état d’esprit !

Patrick ARNAUDY


Exercice de Taiso


Le Sport Athlétique Mérignacais (S.A.M) est un club omnisports, créé le 4 février 1972. De la pratique individuelle aux sports d’équipes, de l’activité de loisir à la compétition de haut niveau, le SAM propose un grand choix d’activités sportives.

Actualité Karaté Non classé

A Lire Également